ACTU CONCERT/ JAMES ANDREWS/ JAZZ A LA BUZINE/ 27 janvier 2022

Originaire de la Nouvelle Orleans, ce trompettiste et chanteur se situe clairement dans la lignée de Louis Armstrong. De ce Jazz Originel, se dégage souvent un climat festif. James Andrews joue une musique qui mêle tradition et accents Soul Funk. Si vous écoutez l’album intitulé « James Andrews and Trombone Shorty Brothers », vous comprendrez l’apport du New Orleans dans la conception du rythme. Le lien indéfectible entre binaire et ternaire s’entend au fil des différents titres. Le morceau « Bourbon Street Parade » illustre bien cela. Les improvisations collectives avec le sax et le trombone recréent l’ambiance de la fanfare à l’image du morceau « Lil’liza Jane ». Le morceau « Zulu King » groove d’enfer. Le swing se libère à merveille sur « Lady Be Good ». « Just Closer Walk with Tree » exprime la fête, la basse électrique joue un solo fluide. Le doublement des mesures sur « Georgia » pour en faire un morceau à 64 mesures est très plaisant. Le musicien Américain jouera en concert le 27 janvier prochain, dans ce lieu magnifique du Château de la Buzine à Marseille. Entouré de Jean Paul Artero à la contrebasse, Jean François Bonnel au sax, Matthieu Maigre au trombone, Stephane Mondesir au piano, Bernard Cesari à la batterie, le trompettiste fera swinguer l’assistance.

https://www.labuzine.com/

ACTU CONCERT/ DOMINIQUE FILS AIMÉ/ CONCERT 13 JANVIER 2022

La chanteuse Canadienne Dominique Fils-Aimé passera en concert à Cannes, le jeudi 13 janvier au Théâtre Alexandre III. Elle interprétera son album « Three Little Words » sorti l’an dernier. Entre Blues, Soul et Jazz, la jeune artiste propose un climat doux qui prend aux tripes comme sur « While We Wait ». Les mélodies sont écrites avec légèreté à l’image de « You Left Me ». Le groove s’immisce lentement au cours du titre « Could It Be », où les envolées Blues sont intenses. Vous aurez du Blues mais aussi de la Soul sur « Mind Me Up ». On perçoit une certaine fragilité sur « The Healing Song » et même de la spiritualité. La sensibilité de l’artiste puise dans les racines de la musique Africaine, comme on l’entend sur le titre de l’album « Three Little Words ». Les arrangements de cuivres légers bien placés soutiennent une voix très pure qui se décuple en différentes pistes séparées. La chanteuse amène magnifiquement la sensation d’espace et de liberté sur « Love Take Over ». Par la finesse vocale et la qualité des arrangements, la chanteuse livre une merveilleuse version de « Stand By Me » plus triste que l’original. La chanteuse partagera son univers raffiné de polyphonies autour de ses mélodies attirantes.

ACTU CONCERTS/ SUR PARIS

À l’approche de Noël quels sont les concerts auxquels vous pouvez assister. Sur Paris voici quelques petites informations. Au New Morning ce soir, l’accordéoniste Richard Galliano reprendra un compositeur cher à son cœur Astor Piazzolla. Ce soir toujours, deux complices de longue date qui jouent au Baiser Sale. Le contrebassiste Michel Zenino et Mario Canonge Mario Canonge Michel Zenino vont enflammer le petit club de la rue des Lombards de leur Jazz Hard Bop lumineux dynamique et plein d’espoir, qu’on peut écouter sur leur album « Quint’Up ». Au Sunside ce soir, la chanteuse Brésilienne Agathe Iracema sera accompagnée de l’iconoclaste batteur Léon Parker capable de jouer un concert avec simplement une cymbale. Lui qui va chercher des rythmes variés aime dialoguer avec de nombreux artistes dont cette jeune chanteuse à la voix douce et délicate qui tisse un univers poétique. Toujours ce soir 22 décembre et demain, la grande formation The Amazing Keystone Big Band » investira » la petite scène du Duc des Lombards. Avec des arrangements sophistiqués et de jeunes solistes de grande qualité, cette machine à swing prestigieuse vous fera bien swinguer. Enfin, si vous voulez swinguer pour le réveillon et le jour de Noël, allez écouter la chanteuse Sharón Clark au Sunside. Cette chanteuse remporta en 2007 la « Billie Holiday Vocal Compétition ». Lorsqu’elle swingue cette chanteuse est vraiment dans son élément, d’autant plus qu’on entend des influences de Sarah Vaughan et d’Ella Fitzgerald. Elle interprétera les grands standards et le répertoire de Nat King Cole le jour de Noël. Cette Jazz Woman sera accompagnée par Franck Amsallem Franck Amsallem Music, Nicola Sabato et Philippe Maniez à la batterie.

ACTU CONCERT/ Jean Philippe Fanfant

Suite à notre publication relative à l’album de Jean Philippe Fanfant « Since 1966 », l’artiste a commenté sur quelques dates où il se produit en concert. Demain soir mardi 14 décembre, le batteur jouera au Sunset Sunside Sunside, le répertoire reflétant son cheminement musical. Entouré de quelques compagnons de route, il jouera aussi le jeudi 16 décembre à Vaugneray dans la salle « L’intervalle », située dans l’agglomération Lyonnaise. Le batteur vous emmènera dans son univers sonore aux multiples couleurs. Autre concert qu’il ne faudra pas manquer est celui du guitariste Robben Ford Robben Ford Music, dans le cadre des quarante ans du Sunset. Son style repose avant tout sur le langage Blues qu’il agrémente de quelques chromatismes pour y ajouter des sonorités Jazzy. Ce grand guitariste a donné une Masterclass au magasin MUSIC 3000 Marseille ce samedi 11 décembre, au cours de laquelle il a parlé de son parcours, du matériau mélodique et harmonique qui l’aide à improviser et composer. Le guitariste Américain passe dans le fameux Club de la rue des Lombards ce vendredi et samedi 17 et 18 décembre.

https://www.sunset-sunside.com/2021/12/artiste/3866/7847/

ACTU CONCERTS/ JAZZ EN RÉGIONS/ NICOLAS FOLMER/ 30 NOVEMBRE 2021

Le trompettiste chef d’orchestre arrangeur NICOLAS FOLMER dont la carrière est foisonnante, passe en concert demain soir à Alby sur Chéran. Ce dernier multiplie les collaborations, avec Bob Mintzer, Michel Legrand Michel Legrand Official ou dans le Paris Jazz Big Band, avec le saxophoniste Pierre Bertrand . Au sein de ce grand ensemble sont présents de nombreux solistes de renom. L’album « The Big Live » donne à entendre des arrangements dynamiques et précis sur des rythmes entraînants. L’écriture et le style me font penser à celle du Big Band de Jaco Pastorius et à l’ONJ de Laurent Cugny. En plus de ses qualités d’arrangeur, Nicolas Folmer est un grand technicien de l’instrument. En compagnie de Bob Mintzer, le trompettiste réalise « Off The Beaten Tracks Vol 1 » et nous impressionne par les phrases et le groove. Enfin, son album en hommage à Miles Davis « So Miles », propose une relecture intéressante des morceaux du maître truffée de sonorités électriques. Sur « What’s Happen », le rythme binaire effréné accentue l’incandescence des flots de notes du saxophone et de la trompette. Nicolas Folmer sera demain sur la scène de l’espace culturel et sportif du Pays d’Alby, pour partager ses sonorités renversantes et arrangements brillants!

https://www.bandsintown.com/a/11644877-le-jazzophone

ACTU CONCERTS/

Je vous propose un petit aperçu des concerts qui se déroulent en cette fin de mois de novembre. Le guitariste Nguyen Le passera au Jazz Club de Dunkerque avec son quartet, pour jouer son projet « Streams ». Entouré de Chris Jennings du vibraphoniste Illya Amar et du batteur John Hadfield. Le guitariste mêlera ses influences Hendrixiennes aux couleurs asiatiques chères à son cœur. Les mises en place sont toujours impeccables avec cette musique naviguant aux alentours de différentes contrées sonores. Le psychédélisme des débits rythmiques intenses alterne avec des moments plus en douceur. Deux autres artistes qui comme le guitariste ont signé chez Act, passeront vendredi 26 novembre au Rocher de Palmer à Cenon. Le saxophoniste Emile Parisien et l’accordéoniste Vincent Peirani dont nous avions parlé l’an passé, avec la sortie de leur disque « Abrazo » joueront leurs compositions. Enfin dans le club et restaurant du Solar de Saint Étienne, la chanteuse Célia Kameni connue pour sa collaboration avec l’Amazing Keystone Big Band, sera accompagnée du trio du pianiste Alfio Origlio ,pour revisiter quelques standards Soul et Pop.

ACTU CONCERT/ LA NUIT DU JAZZ AU CONSERVATOIRE DE MARSEILLE PIERRE BARBIZET

Raphaël Imbert converse avec Alex Dutilh d’ OPEN JAZZ d’Alex Dutilh sur France Musique, émission emblématique de France Musique. La célèbre radio a posé ses valises pour trois jours du 12 au 14 novembre, afin de célébrer les 200 ans du Conservatoire qui porte le nom de l’un de ses directeurs les plus emblématiques. Pierre Barbizet fut à la tête du Conservatoire de Marseille pendant près de trente ans. Il ouvrit en 1963 la première classe de Jazz avec le trompettiste Guy Longnon. Pendant trois jours on a fête cette belle institution et la Direction à décidé de commencer les festivités en Swing. ANNE PACEO s’assoit et prépare ses baguettes. Hugues Kieffer directeur du Festival de Jazz des 5 continents est assis aux côtés des journalistes. Alex Dutilh et Nathalie Piole présentent alors le programme de la soirée, pas loin de trente concerts se déroulant dans les différentes salles de ce magnifique conservatoire. Les différents styles de Jazz seront interprétés par les différentes formations. L’émission de France Musique a pu mettre en avant le travail des élèves et des enseignants. Le niveau des musiciens est de grande qualité. Le duo introductif composé de Raphaël Imbert et de la batteuse Anne Paceo commence dans un esprit très Coltranien, où le souffle puissant se mêle à la batterie sèche et profonde. La complicité entre les deux musiciens leur permet d’aller dans de nombreuses directions. On effectue en leur compagnie une traversée du Jazz et de ses différents courants. Vient ensuite sur scène, la jeune chanteuse Élise Vassallucci et son univers poétique. En compagnie de Célia Kameni, trois mélodies remplies d’émotion seront interprétées. Parmi celles ci, les deux voix laissent une interprétation de « Round Midnight » absolument délicieuse. Place ensuite au groupe « New Things Septet » où la liberté est la clé de cette formation qui pousse loin les contorsions harmoniques au point de sonner Free. Dans ce groupe, nous avons comme leader le professeur de trombone Romain Morello entouré du guitariste Benoît Moreau, du batteur Timon Imbert, de Leo Hubert au sax alto, de Fabien Torres à la trompette, de Damien Boutonnet à la contrebasse et de Fabien Ottones professeur de piano. Apres cette formation, le trompettiste Americain Theo Croker monte seul sur scène accompagné juste de son pianiste. Les premières secondes de son morceau « Impérishable Star » nous donnent immédiatement le frisson. Avec seulement quelques notes, le trompettiste nous emmène avec lui vers la douceur et le raffinement. Le son et les voicings du pianiste Mike King nous subjuguent. Le quartet de la pianiste Anna Gruzina jouera sa musique éprise de romantisme. Accompagnée par le contrebassiste Olivier Pinto , le batteur David Carniel et le saxophoniste Clément Rioland, la pianiste développe un Jazz lumineux. Le trompettiste Christophe LeLoiL a conclu l’émission par un duo avec le pianiste Rob Clearfield , originaire de Chicago. La Nuit du Jazz dans le cadre du bi-centenaire du Conservatoire Pierre Barbizet a été un succès. En effet, la soirée affichait complet depuis plusieurs jours. Du point de vue de l’organisation, les spectateurs ont pu visiter les magnifiques salles du Palais Carli et assister à de nombreux concerts. Le directeur de cette belle maison Raphaël Imbert, le directeur du Festival FJ5C Hugues Kieffer et France Musique, ont rendu cette soirée grandiose, ainsi que tous les musiciens qui y ont participé.

https://www.francemusique.fr/emissions/le-concert-de-20h/la-nuit-du-jazz-en-direct-et-en-public-de-la-salle-tomasi-du-conservatoire-pierre-barbizet-de-marseille