Jazz Infos France

Actus, sorties albums, histoire de tous les Jazz

Post Jazz

SUR LA ROUTE DU JAZZ/ SMOOTH JAZZ/LEE RITENOUR

LEE RITENOUR/ CAPTAIN FINGERS

Lee Ritenour est connu pour être un musicien de Smooth et Jazz Fusion. Après avoir étudié le Jazz classique il devient un musicien de studio très sollicité. Entre Smooth et Jazz funk, le guitariste Lee Ritenour réalise en 1977, un très beau disque en leader. Les rythmes en syncopes pétillent. Le thème aux nombreuses notes bien funky, est soutenu par le groove de basse et batterie. Le titre du disque « Captain Fingers » nous fait entendre toute la technique du guitariste, reposant sur des phrases fluides au son saturé. « Dolphin Dreams » et ses arpèges ressemblent à l’ambiance de Metheny, sur sa composition « Phase Dance ». Les sons de cordes aux claviers et les arpèges qui suivent, me font penser à l’univers de Christopher Cross. A 2’55 la tonalité s’assombrit, le solo de guitare au son wah-wah se déploie. A l’écoute de la cocotte sensuelle, des sons de synthétiseur imitant les cuivres, « Fly By Night » nous élève. « Margarita » est brûlant, le groove est bien là. Très belle introduction sur « Isn’t She Lovely », avec des notes de guitare jouées à la pédale de volume. Le chanteur dialogue par moments avec la guitare dont le solo atteint des sommets de vélocité pure. Le rythme funky de « Space Glide » évoque les Head Hunters. Comme le titre du morceau l’indique, le thème est un peu cosmique. Le saxophone d’Ernie Watts à 2’50, fait une rentrée magnifique. Il lâche des phrases déchaînées. Enfin le dernier morceau « Sun Song », joué à la guitare cordes nylon, avec toute la douceur des nappes de clavier, est un grand délice. Cet album renferme une musique au groove chaleureux, avec des pointes de blues. Avec des compagnons prestigieux comme Dave Grusin, Ernie Watts, Harvey Mason, Patrice Rushen ou encore Jeff Porcaro, le guitariste nous propose une musique conviviale, facilement accessible.

Jazz