Post Jazz

SUR LA ROUTE DU JAZZ/ QUAND LE JAZZ DEVIENT COOL

QUAND LE JAZZ DEVIENT COOL/ MILES DAVIS PORGY AND BESS/

Le Cool se distingue du Be-bop par des thèmes plus mélodieux et des arrangements plus subtils. Quand Miles joue les standards avec des orchestrations signées Gil Evans le Jazz est dans la finesse et la légèreté. Sur l’album « Porgy and Bess » la version grandiose de « Summertime » repose sur un échange entre la trompette et un contrechant de cuivres feutré et apaisant. Les lignes épurées de cuivres mettent bien évidence la trompette qui swingue avec seulement quelques notes. Le Cool est l’esthétique du calme et de la tranquillité en réponse à la technique et la nervosité induites par le Be Bop.

Lire d'autres Posts Jazz

Jazz