Jazz Infos France

Actus, sorties albums, histoire de tous les Jazz

Post Jazz

SUR LA ROUTE DU JAZZ/ LOUIS ARMSTRONG AU GHANA

En 1956, le pape du Jazz arrive au Ghana et y est accueilli comme un roi. Sur le tarmac de l’aéroport, 13 orchestres accueillent Satchmo en jouant le morceau d’E.T Mensah intitulé « All For You ». Le trompettiste ne peut s’empêcher de se joindre à eux et les accompagne. La foule qui est venue en liesse à l’aéroport modifie le refrain et chante pour le musicien de la Nouvelle Orléans « All For You Louie All For You ». Une fois ce boeuf spontané, Louis et ses musiciens sont conduits dans un autre lieu où fut proclamée l’indépendance. Le groupe prend place au milieu du public et joue le New Orleans. Les femmes dansent sur le rythme entraînant de « Royal Garden Blues ». Louis Armstrong se régale, rigole avec l’auditoire, le tempo up crée la transe. Sur la vidéo, on voit plusieurs personnes danser ensemble puis se réunissent autour de Louis. Les improvisations collectives font monter la température. Le lendemain de cette version brûlante de « Royal Garden Blues », Louis Armstrong et ses musiciens jouent à l’Opéra Cinéma. On y trouve un extrait de « Black And Blue » où Louis chante ce standard devant une assistance qui lui est acquise. Dans la salle, se trouve le Premier Ministre de l’époque, Kwame Nkrumah, à qui il dédie ce standard. Le représentant du Jazz traverse l’Atlantique sur une terre qui a tant souffert. Sa venue tend à faire prendre conscience de l’importance des racines Africaines de la musique Jazz. Ce voyage est une illustration de plus du rôle de Louis Armstrong en tant qu’ambassadeur.

Jazz