Post Jazz

SUR LA ROUTE DU JAZZ/ LE PIONNIER DES CHEFS D’ORCHESTRE/ PAUL WHITEMAN

Nous avons déjà parlé des chefs et leaders de la période New Orleans comme Louis Armstrong, King Oliver ou Jelly Roll Morton. Le personnage sur lequel nous nous arrêtons est un des premiers chefs d’orchestre de cette époque. Violoniste de formation, il apprend très vite la musique classique. Paul Whiteman recrutera dans son orchestre des musiciens qui deviendront des grands noms du Swing, comme Jimmy et Tommy Dorsey ou encore le crooner Bing Crosby. On entend l’enchantement des nappes de cordes et la ferveur des instruments à vent. L’accentuation d’un temps sur deux est hérité de la tradition ragtime, ce qui donne à la musique un côté jovial et enjoué. Cette façon de jouer le rythme donnera lieu plus tard à la pompe manouche. On entend au fil des morceaux une euphorie de la part des différents instruments. Paul Whiteman sera critiqué par certains, estimant que sa musique n’est pas du Jazz au sens où elle ne serait pas assez émouvante et ne laisserait pas assez de place aux improvisations. En écoutant son orchestre, on entend la rythmique sautiller et les cuivres pétiller, pour distiller de la bonne humeur tout au long des morceaux!

https://youtu.be/5AqN6Mpy9ZA

Lire d'autres Posts Jazz

Jazz