Jazz Infos France

Actus, sorties albums, histoire de tous les Jazz

Post Jazz

SUR LA ROUTE DU JAZZ/ LE JAZZ A LE SWING/LIONEL HAMPTON

LIONEL HAMPTON/ YOU BETTER KNOW IT

Parlons ce soir de l’un des plus beaux albums de swing des années 60. Le vibraphoniste Lionel Hampton aime chanter et scatter en compagnie d’une équipe prestigieuse. Ben Webster et Clark Terry sont de la fête et ont tous deux un jeu suave, feutré et doux. Hampton chauffe l’ambiance dès l’ouverture intitulée « Ring Dem Bells ». Il présente le saxophoniste en le surnommant « Mr Ben » « Big Ben ». Clark Terry reste pendant plusieurs secondes sur un plan Blues de folie. Hank Jones joue avec sobriété, le contrebassiste Milt Hinton et le batteur Osie Johnson swinguent avec tendresse. Le groupe enchaîne avec un Blues dont la ligne mélodique est toute simple. Ben Webster fait crépiter le saxophone. La technique n’est absolument pas la priorité. Les musiciens jouent un swing très cool. Avec des vamps de cuivres, le vibraphone joue plutôt classique. Sur « Tempo’s Birthday » les balais accompagnent à merveille le vibraphone et le piano. Le sax rugit tandis que Clark Terry dédouble à merveille. Sa technique est gandiose . Les notes sont déliées, l’esprit Soul plane toujours. La frappe à la batterie est souple sur « Sweethearts On Parade ». Le jeu en question réponse entre vibraphone saxophone et trompette, rappelle l’ambiance du jeu collectif au sein des marching bands. « Moon Over My Annie » est une jolie mélodie sur une structure classique de 32 mesures. Le saxophoniste fait crier son instrument alors que la trompette entre plus en finesse. Les débits en doubles sont précis. Hank Jones n’est absolument pas démonstratif. Le thème « Pick A Rib » exprime joie et énergie. Lionel Hampton et ses triolets enflammés nous subjuguent comme la trompette qui a de l’énergie. Le Blues et son âme planent tout au long du disque. La reverb dans le son de trompette accentue sa présence et sa puissance sur « Trick or Treat ». Sur le solo de vibraphone, trompette et saxophone ronronnent pour nous mettre de bonne humeur. Certes ce projet ne change pas le cours du Jazz. Cette session est réalisée sous le signe de la chaleur. Les valeurs longues du thème « Cute » sont compensées par les accords de piano et le contrechant des cuivres. Le vibraphone jouant la mélodie « A Taste of Honey » est très émouvant. Le saxophone le caresse avec sa sonorité brillante. Enfin belle clôture avec un  » Swingle Jingle » qui est en fait « Jingle Bells » tout en swing. Le piano sert de contrepoint au saxophone. Ce disque amène du réconfort et de la chaleur. Sans prétention l’esprit de cette session est à la fête et au bonheur.

Jazz