Post Jazz

SUR LA ROUTE DU JAZZ/ LE BLUES

Après avoir entendu quelques grands du Blues depuis plusieurs semaines, parlons de Gertrude « Ma » Rainey, l’une des premières Blues Women de l’histoire. Elle commence à chanter au début du XXeme siècle. La chanteuse accompagnée par les cuivres et une rythmique, déclame les mélodies tandis que la trompette ou la clarinette, répond par des contrechants. Les bandes étant vieilles, on y entend les craquements. La clarinette et la trompette développent des solos courts rayonnants de joie. Les artistes de Blues arrivent à parler de choses douloureuses tout en transmettant du bonheur à l’auditeur comme on l’entend sur « MoonShine Blues ». Dans cette musique on entend des motifs qui seront repris très souvent. Les thèmes sont assez ressemblants les uns des autres, mais cette musique est chaleureuse. Écoutons ce morceau « Ma’Rainey’s Black Bottom », où sa voix est soutenue par les grondements de cuivres. Considérée comme la mère du Blues, cette pionnière influenca Bessie Smith et les autres chanteuses comme Ella Fitzgerald ou Etta James. Si vous voulez avoir plus d’informations sur cette artiste, regardez le film « Ma Rainey’s Black Bottom » sorti en décembre dernier. Cette œuvre est servie par la magnifique Viola Davis et par une très belle bande originale composée par le saxophoniste Branford Marsalis.

Lire d'autres Posts Jazz

Jazz