Jazz Infos France

Actus, sorties albums, histoire de tous les Jazz

Post Jazz

SUR LA ROUTE DU JAZZ/ JAZZ ROCK: DE L’ÉLECTRICITÉ DANS L’AIR/ THE UNCONCERT CHICAGO 1977

Une capture audio eut lieu le 16 février 1977 à Chicago du concert donné par l’immense Herbie Hancock accompagné du bassiste Jaco Pastorius . Le groove des moogs d’Herbie mêlé à la basse est un régal. Sur « Chameleon » la cocotte est explosive! Le son du clavier imite la guitare électrique au son saturé qui joue des plans sur des pentatoniques et plans Blues. Herbie sur deux accords varie sans cesse ses motifs d’impro. Les lignes de solos de clavier électrique sont multiples. Pendant que Jaco déroule des lignes qui groovent à souhait, Herbie fait monter la pression avec des flots toujours intenses. Le groove devient de plus en plus puissant et detonnant au cours de « Hang Up Your Hang Ups ». Jaco s’enflamme sur sa basse électrique dont les cocottes sont inimitables. Bennie Maupin entre à 4’01 et monte en pression. Le solo prend la tournure du Swing. Le jeu de batterie de James Levi alternant puissance et nuance devient swing pour revenir vers le groove brûlant. La présence de Jaco Pastorius laisse venir l’esprit de Weather Report. La version de « Maiden Voyage » agrémentée par la ligne du prodige de la basse électrique, est presque poétique. Le clavier lunaire est très sensuel. L’horizon de l’espérance s’esquisse au fil des notes d’Herbie. Au piano acoustique aussi, les phrases sont limpides. Groove encore et toujours au cours du thème « It Remains to be Seen ». Après une intro en mode oriental, Herbie Jaco et Bennie Maupin Bennie Maupin tribute page offrent de la dynamite sonore. Le motif de tourne rythmique est de la bombe Funky. Les accents du Blues se libèrent Bennie Maupin s’évade. Les parades de clavier sont un véritable tourbillon sonore. Enfin l’esthétique de « People Music » s’inscrit plus dans le style de Weather Report. Le sax ténor a une sonorité métallique donnant l’impression qu’il rentre en fusion. Les voicings de Pastorius tapissent magnifiquement le thème et les improvisations. Ce quartet est une ode au groove essence même de la Funk. Publié sous le titre de « The Unconcert Chicago 1977 », les quatre musiciens forment pour le temps d’un concert une dream team de haut niveau. Herbie Hancock associé à Jaco Pastorius est une alchimie rythmique.

Jazz