Post Jazz

SUR LA ROUTE DU JAZZ/ ART ENSEMBLE OF CHICAGO/ THE FANFARE FOR THE WARRIORS

Avec la volonté de célébrer la tradition et de s’orienter aussi vers l’avant garde, la formation dont nous parlons se trouva attirée par le Free, dont les élans de liberté étaient une réponse au climat politique très dur de l’époque. Parlons de leur album « Fanfare For The Warriors » publié chez Atlantic. Sur fond de déstructurations harmoniques, la première plage « Illistrum »est émaillée de longues séquences où l’on entend la voix du conteur. La trompette de Lester Bowie très feutrée se mêle aux percussions et au piano de Muhal Richard Abrams. Les tensions sonores et les dissonances se poursuivent au début du second morceau « Barnyard Scuffle Shuffle ». La rythmique déroule ensuite une tourne de Blues sur laquelle les cuivres rugissent. Le deuxième morceau donne l’impression d’une fanfare alliant l’influence de Charles Mingus et du Free. Mystérieuse telle est la musique de ce collectif. Le piano est un instrument à percussions. Le Free domine sur le plan esthétique ce projet. Les cuivres de « The Fanfare of The Warriors » expriment la souffrance. Les saxophones de Joseph Jarman et de Roscoe Mitchell s’etranglent pour en devenir oppressants. Lorsque les saxophones ne s’epoumonent plus, ce sont les flûtes qui s’egosillent sur « What’s To Say ». L’effervescence des flûtes crée une ambiance de carnaval. Le climat musical est proche de l’Amérique du Sud, puis à 2’44, les notes de flûte et de piano de Muhal Richard Abrams apportent de l’espace, de la respiration et de la profondeur. L’ambiance sombre sur « Tnoona » est angoissante. Les quelques notes de la contrebasse le souffle nous angoisse. Bien que très court, le dernier morceau « The Key » fait planer le bonheur et la joie avec le tempo médium swing de Don Mouye, sur lequel les voix loufoques s’expriment. Pourt transmettre son message politique, l’Art Ensemble of Chicago tisse une toile esthétique renversante afin de faire ressentir l’aspiration à la liberté et à l’égalité.

Lire d'autres Posts Jazz

Jazz