Jazz Infos France

Actus, sorties albums, histoire de tous les Jazz

Post Jazz

REEDITION ALBUM/ KOICHI MATZUSAKE FEATURING RYOJIRO FURUSAWA/ AT THE ROOM 427

Ce soir nous vous parlons d’un enregistrement de 1975 du saxophoniste Japonais Koichi Matzusake. Il s’agit d’une réédition. « Acoustic Chicken » morceau d’ouverture, commence par une tourne de contrebasse jouée en boucle, sur laquelle se joint la batterie effervescente rappelant un certain Elvin Jones. L’esprit Coltranien est présent d’autant que l’alto semble vouloir partir dans des sonorités et lignes mélodiques insolites. Le trio reste plus de 20 minutes sur une même trame harmonique, les esprits du Free sont convoqués. Les sonorités de saxophone sont âpres mettent en tension. La musique est compliquée, le contrebassiste Koichi Yamasaki déroule un solo énergique avec beaucoup de vibratos, de glissés et de motifs à deux notes. Le motif assez simple de « Acoustic Chicken » tourne autour d’un motif blues en pentatoniques. Le saxophoniste Koichi Matzukase rappelle Eric Dolphy comme on continue de l’entendre aussi sur le second morceau « Seikatsu Kojyo ». « Little Drummer » morceau au tempo up proche de 230 à la noire, laisse entendre l’excentricité du saxophoniste. Le thème installe le suspense comme si on regardait un thriller. La contrebasse part en walkin’bass et le batteur Ryojiro Furusawa joue plus sur la prise de risques. Ce saxophoniste donne la sensation de repousser les limites harmoniques en déstructurant volontairement les trajectoires mélodiques comme il le fait aussi sur le standard « Lover Man ». La contrebasse gronde en blanches pour passer en walkin à 5’17, tandis que le batteur intervient en variant constamment son jeu. Le thème revient avec douceur sur un tempo calme à 9’17. Enfin pour terminer, le sax alto lance des notes puissantes étranglées sur la reprise du thème « Seikatsu Kojyo Linkai ». Si ce trio est très contemporain par les directions mélodiques et par son ossature en raison de l’absence d’instrument harmonique, sa conception esthétique très personnelle nous interpelle.

Jazz