NOUVEAUTÉ ALBUM/ SAMY THIEBAULT/ AWE !

Ce saxophoniste Français est sous le feu des projecteurs depuis quelques années. Avec son dernier opus »Awe », Samy Thiébault poursuit l’exploration des rythmes latins qu’il chérit depuis toujours. Ouverture du disque en compagnie du Fender Rhodes chaleureux tenu par Eric Legnini. Le trompettiste Américain Brian Lynch présent lors de cette session, développe un solo d’une grande fluidité. Le leader et saxophoniste laisse échapper de la fougue au moment du solo Sur « Bailando » le ténor est très énergique, frôle le Out avec un son qui traduit les ecorchures et la prise de risques. Sur le morceau « Chant du très proche », l’espoir infuse à partir des nappes de cordes qui se tissent sur un tempo punchy. Les directions de la mélodie me font penser par moments au thème « Speak Low ». Le thème suivant « The Sooner The Better » est introduit progressivement par des notes de piano traduisant le trouble. L’espoir arrive au fil du thème à la suite duquel la section rythmique joue avec grande spontanéité des rythmes complexes. La nostalgie se poursuit pendant le morceau « Lagrimas » au cours duquel le bandonéon croustille et la trompette adoucit l’ambiance. Avec « Blue Carnival » au rythme haletant, le pianiste Éric Legnini déroule un solo percussif aux flots intenses. « Jahan’s Song » est sans doute le plus grand morceau de l’album. Au groove lunaire des claviers et de la basse électrique, les riffs de cuivres se posent avec délicatesse. Les nappes de clavier installent profondeur et espace. L’optimisme et l’euphorie se dégagent de « Fire ». Le batteur appuie bien le groove ce qui laisse à Samy Thiebault tout le soin de s’échapper avec des phrases ciselées et denses. Éric Legnini est également éclatant sur l’impro de fin. Découvrons la magnifique voix de Yaite Ramos Rodriguez, sur le thème dansant « Alma Del Sur ». Le disque se termine par le titre « Wild ». Le groove est appuyé par une ligne de basse qui bouge bien, sur laquelle les nappes de cuivres scintillent. Entre couleurs harmoniques chaleureuses et rythmes captivants, le saxophoniste réussit à nous emmener en voyage vers la musique Sud Américaine.