Post Jazz

NOUVEAUTÉ ALBUM/ LIONEL LOUEKE

LIONEL LOUEKE/ HH

Le guitariste Béninois revient avec un disque en hommage au grand maître Herbie Hancock, qu’il accompagne depuis quelques années. Lionel Loueke aime la prise de risques. Il reprend 14 titres, tout seul avec sa guitare. L’album s’ouvre par « Hang Up Your Hang Ups » figurant sur l’album très Funk d’Herbie, « Manchild ». La tenue d’un groove d’enfer grâce à la main droite qui joue en percussion est un grand moment de guitare. « Driftin » est sublime par la reharmonisation et le thème chanté. L’appropriation des thèmes est sidérante comme on l’entend sur »Tell me a Bedtime Story ». Le toucher de guitare est précis, les notes sont pures, le moment est à la méditation. Pour ceux qui connaissent « Actual Proof » et sa ligne de basse monumentale, on sera surpris d’écouter jusqu’où, le guitariste explore de nouvelles contrées rythmiques et mélodiques. Sur « Cantaloupe Island » le guitariste extrait le groove dans toute sa profondeur. Il joue des accords qui ne figurent pas sur l’original. Jouer « Butterfly » en ternaire illustre la liberté et l’inventivité de ce guitariste au style unique. Il a le groove comme d’autres respirent. « Dolphin Dance » joué avec des arpèges Metheniens est d’une fluidité impressionnante. La version est d’une grande originalité. « Watemelon Man » est très dépouillé. L’interprétation revient vers des sonorités africaines traditionnelles. « Come Running to me » illustre une fois de plus la complexité rythmique du jeu du guitariste. L’artiste triture bouleverse l’harmonie. « Voyage Maiden » est comme une réécriture. Les nappes de guitare électrique évoquent le vide les grands espaces. La reprise de « Rock it » est de la dynamite. La guitare sonne très blues, le groove est ravageur. Le toucher est d’une grande finesse sur « Speak Like A Child » avec ce thème langoureux. « Homage à HH » exprime beaucoup d’espérance, la densité harmonique est élevée. L’album se clôture sur un morceau plein de tensions « One Finger Snap ». L’ambiance que crée le guitariste est angoissante à double titre, au niveau du son et sur les dissonances. Le style de Lionel Loueke est unique, et fait de lui un aventurier parti à la découverte de trésors harmoniques, comme si il sculptait chaque accord. Cela fait longtemps qu’un guitariste ne m’a pas autant ému.

Lire d'autres Posts Jazz

Jazz