NOUVEAUTÉ ALBUM/LIONEL LOUEKE/ CLOSE YOUR EYES

Le guitariste est un instrumentiste subtil, explorant les moindres recoins du rythme et des harmonies. Son jeu en cocottes est en même temps d’une finesse et d’une solidité à toute épreuve. Avec des standards du Jazz Book et d’autres plus modernes, Lionel Loueke montre une fois de plus qu’il est un grand de la guitare. Il étouffe les cordes en palm mute sur « Footprints ». Vous savourerez un vrai délice sur « It Might as Well Be Spring », des notes aux nombreuses nuances, des montées de volume. Le contrebassiste Reuben Rogers pose ses notes avec une grande justesse et une belle implication. Dans cet hommage aux grands compositeurs et solistes du Jazz, Lionel Loueke interprète le sommet de la complexité en reprenant « Countdown », composition de John Coltrane qu’il joue là avec une inventivité hors normes. La Contrebasse et le batteur Eric Harland fusionnent dans ce tourbillon du Up-Swing. « Moon River » est lyrique délicat avec un groove discret. Qui dit hommage aux grands, dit Miles Davis, et la reprise de « Solar » au cours duquel le swing bouillonne. « Body And Soul » est tout simplement grandiose avec des voicings joués en douceur. Les respirations sur « Close Your Eyes » devraient servir de modèle pour tous les apprentis guitaristes. L’interprétation de « Skylark » est lumineuse d’autant que la façon de jouer le rythme binaire est toute en nuances. « We See » est débordant d’énergie et d’enthousiasme. Les walkin’bass sont généreuses. Le jeu collectif est tout en retenue. Tendez bien l’oreille sur « Naima » vous entendrez quelques notes de la mélodie entre les nombreuses métamorphoses harmoniques. Cet album montre une fois de plus l’audace et l’inventivité du guitariste Benninois, son élégance et sa sobriété.