Jazz Infos France

Actus, sorties albums, histoire de tous les Jazz

Post Jazz

NOUVEAUTÉ ALBUM/ LIKE MINDS/ WAYNE ESCOFFERY

Le saxophoniste ténor Wayne Escoffery occupe la scène New-Yorkaise depuis une vingtaine d’années. Chez Savant autrefois il publie désormais chez Smoke Sessions Records.

Je le découvris aux côtés de Tom Harrell à son tour sideman sur cette session.

Ce disque démarre par le thème « Like Minds » qui décoiffe.

Le saxophoniste présente un thème binaire ternaire au tempo up où se mêlent urgence et espoir.

Le pont est plus apaisant que la première partie. Sur une rythmique jouée avec grande précision mais aussi avec une extrême finesse, le saxophoniste s’aventure vers un solo aux phrases solides.

Le guitariste Mike Moreno s’illustre par une sonorité lunaire au service de phrases d’une grande modernité. Nous n’avions pas l’habitude d’entendre ça de lui, mais Dave Kikoski est présent au clavier électrique pour des phrases ciselées et riches du point de vue harmonique et mélodique.

Au cours de la reprise du morceau de Charles Mingus « Nostalgy in Times Square » vous serez pris immédiatement par ce groove cool qui est en toile de fond cette mélodie bluesy.

La trompette de Tom Harrell et le saxophone ténor réalisent un bel assemblage au niveau des voix. Les solos de Dave Kikosky sont étourdissants de décontraction et de fluidité. Tom Harrell sort des phrases qui sont claires et mélodiques.

Invité prestigieux, Gregory Porter pose sa voix grave sur un thème à l’esprit Bluesy intitulé « My Truth ». De la voix du crooner et du saxophone ténor, émane de la spiritualité telle qu’on peut l’entendre sur des thèmes Coltraniens. Tom Harrell nous emmène vers un univers sonore aérien apaisant et poétique. Le chanteur qui a le Blues dans la voix interprète un très beau morceau intitulé « Rivers Of Babylon » aux intonations Gospel.

La mélodie porteuse d’espoir est appuyée par un joli contrechant de saxophone.

Wayne Escoffery joue du soprano sur « Song Of Serenity », une mélodie sur un rythme binaire. D’abord le clavier joue un solo avant que le soprano ne parte en improvisation.

Quelle belle dynamique sur le morceau « Treasure Lane » un thème qui vous emporte par sa trajectoire mélodique. L’improvisation de David Kikosky au Fender Rhodes est lumineuse.

L’ambiance est Bluesy sur une descente de basse avec le morceau « Idle Moments ».

La rythmique composée de Ugonna Okegwo à la contrebasse et de Mark Whitfield Jr., fait preuve d’une grande délicatesse.

Le saxophone joue un thème de velours que le piano vient agrémenter de motifs de Blues. Très suave est le guitariste Mike Moreno dont la discrétion des phrases est tout à fait adaptée au contexte.

Pour finir, le saxophoniste propose un morceau qui repose sur une tourne digne des grands morceaux de Soul Jazz.

La ligne mélodique me fait penser à la composition d’Eddie Harris « Freedom Jazz Dance ». L’essentiel du thème est une suite d’intervalles très intéressante.

Chez Smoke Sessions Records, le saxophoniste signe un ensemble de compositions fortement imprégnées de l’esprit du Hard Bop. Si le saxophoniste compose des morceaux aux nombreuses complexités harmonico-mélodiques, ces thèmes accrochent et séduisent.

Un très beau disque à écouter et réécouter.

Lire d'autres Posts Jazz

Jazz