Jazz Infos France

Actus, sorties albums, histoire de tous les Jazz

Post Jazz

NOUVEAUTÉ ALBUM/ LARRY WILLIS

LARRY WILLIS/ I FALL IN LOVE TOO EASILY/

L’ouverture de l’album est tout a fait dans l’esprit des Jazz Messengers avec le thème « Today’s Nights » joué avec un swing léger. Le jeu de Joe Ford à l’alto rappelle celui de Kenny Garrett, et l’interaction avec le jeu de batterie tantôt puissant et parfois en retrait est grandiose. Avec « Heavy Blue » le tempo est entraînant. Le duo trompette sax insuffle une bonne énergie. Ce Blues mineur nous tient en haleine. « Anna » morceau en trois temps est un grand moment d’émotion et de sensibilité. Le dialogue entre les notes de contrebasse et les harmonies du piano est peut être le plus grand moment de l’album. L’ambiance est sombre et pleine de gravité avec les arpèges de piano d' »Habiba ». Le solo de saxophone emprunte la voie de Jackie McLean avec les dissonances. Le trompettiste fait le choix d’un solo plus classique mais mélodique. « Let’s play » commence avec un motif à la contrebasse auquel se joint les accords de Larry Willis. Les premières notes de la mélodie sur un tempo binaire, me font penser au standard « On Green Dolphin street ». Avec ce thème optimiste joué en trio, le piano déroule un solo où varient single notes et voicings. Les phrases du solo de contrebasse sont fluides et les notes bien rondes. A la fin de l’album, le morceau « Climax » relève l’ambiance dans un style modal au tempo up-swing. Les variations ressemblent à celles de « So what ». La trompette de Jeremy Pelt est limpide, les phrases classiques mais bien articulées. La tension monte d’un cran avec le saxophone et un son plus rugueux. Enfin pour clôturer cet enregistrement, Larry Willis nous offre une version intimiste en piano solo du standard « I fall in love too easily ». Celui-ci est d’ailleurs le titre le plus écouté sur les radios de Jazz US en ce moment. Les accords sont tendres l’ambiance romantique. Larry Willis moins célèbre qu’Herbie Hancock ou McCoy Tyner a contribué à cette approche moderne du piano avec des harmonies innovantes. Le pianiste disparu en septembre dernier laisse un très beau disque où se mélangent séquences hard bop nerveuses en quintet et moments plus apaisants.

Jazz