Jazz Infos France

Actus, sorties albums, histoire de tous les Jazz

Post Jazz

NOUVEAUTÉ ALBUM/ GEORGES BENSON

GEORGES BENSON/ WEEK- END IN LONDON

Un des plus grands guitaristes contemporains, fils spirituel de Wes Montgomery, revient avec ce nouveau live enregistré à Londres, au Ronnie’s Scott. S’il n’est pas truffé de surprises, nous succombons à son univers Soul Funk et à son groove intact. À l’écoute des premières mesures de « Give Me the Night », remontent à la surface, les souvenirs d’un de ses concerts, auquel moi, mon frère et mon père avions assisté à Miami en 1994. Sur son jeu en octaves inimitable, la batterie et la basse au groove d’enfer nous envoûtent. Sensualite oblige avec « Turn Your Love ». « Love X Love » composé par Rod Temperton commence avec ce riff de guitare grandiose. Ambiance easy listenning sur la chanson « In Your Eyes ». Le guitariste déroule son jeu et prend le chemin du Blues avec « I Hear You Knocking », sur un rythme bien classique. Quel bonheur d’entendre et de bouger sur ce groove et cette ambiance Soul. Les lignes chantées appuyées par les notes de guitare, sont toujours un grand moment. Bel hommage à James Taylor, avec la reprise de « Don’t Let Me Be Lonely Tonight ». Le guitariste enchaine ensuite, sur un hommage à Donny Hathaway, qu’il avait joué sur le disque « The Absolute Benson ». Le solo de clavier sur cette tourne harmonique très simple, monte en intensité, le solo de guitare, le scat enflamment. Le solo de percussions fait bouger sans aucun doute, l’assistance. Le groove revient avec « Love Ballad ». Les envolées guitaristiques sont uniques. Le magnifique morceau « Affirmation » figurant sur « Breezin », est interprété avec toujours autant de feeling. Le guitariste clôture le disque par une nouvelle composition intitulée « Cruise Control ». Instrumentale, la mélodie simple, pleine de groove est néanmoins captivante. Georges Benson reste fidèle à ce qu’il est, et à ce qu’il aime, une musique brûlante de groove. Il la joue depuis plus de cinquante ans, et l’agrémente toujours de ses improvisations de guitare dont lui seul, détient le secret.

Jazz