Jazz Infos France

Actus, sorties albums, histoire de tous les Jazz

Post Jazz

NOUVEAUTÉ ALBUM/ ERIC SEVA

ERIC SEVA/RÉSONANCES

Le saxophoniste Français revient avec un nouvel album en trio, une configuration où la prise de risques est importante, en raison de l’absence d’instrument harmonique. Après le très beau « Mother Of Pearl » enregistré en 2019 aux accents Sud Américains, Eric Séva propose des compositions subtiles. Dès l’ouverture, la douceur du saxophone et ses motifs orientaux, interagissent à merveille avec le jeu de basse électrique de Kevin Reveyrand, les crépitements de Jean Luc Difraya enveloppent le tout. Sur un rythme en 6/8 rapide, la mélodie traduit la finesse mélangée à une certaine fragilité. Après « Les Roots d’Alicante » joué au ténor, Éric Seva s’envole avec le soprano sur le morceau « Luz de Port Coton ». En solo, le saxophoniste a un esprit Blues tout en sortant des flots importants de notes. Le titre « Résonances » est lumineux. Le thème lumineux doublé à la voix laisse entrevoir l’espoir. Le soprano s’échappe à nouveau. Ce qui ressort de cet album, est l’écoute mutuelle des trois musiciens. Avec « Le Village d’Aoyha » les musiciens installent une ambiance trouble. « Green Landscapes » est une avancée vers le mystère. Malgré la discrétion de la basse et de la batterie, le jeu de la rythmique est d’une grande variété. A 3’55 le jeu du trio s’enflamme. Nostalgie, noirceur, amertume se font entendre sur « Reason and Hearts ». Le bassiste développe un jeu d’arpèges ressemblant à celui d’une guitare. Enfin, la composition finale « Canopee » nous apaise par ce rythme lent binaire. Les trois musiciens ont un jeu aux multiples nuances. Le saxophoniste s’exprime avec clarté et émotion, avec en fond une basse électrique toujours discrète et variée, et une batterie au jeu feutré. De cet album, se dégage de la sensibilité et de la poésie. Cette musique intime est publiée chez Laborie Jazz depuis le 14 mai.

Lire d'autres Posts Jazz

Jazz