Jazz Infos France

Actus, sorties albums, histoire de tous les Jazz

Post Jazz

NOUVEAUTÉ ALBUM/DAVID LINX/ BE MY GUEST

Nous avions parlé l’été dernier du chanteur Belge à l’occasion de son duo avec Fay Claassen. David Linx sort un nouveau disque dont l’éclectisme témoigne de son goût pour le risque. En plus de l’éventail des styles qu’il interprète, l’intérêt du projet réside aussi dans la diversité des artistes qu’il invite comme Tigran Hamasyan , Hamilton de Holanda ou Nguyen Le L’introduction en douceur est une récitation assortie d’un filet de voix et de quelques touches de piano. Tout de suite le ton est donné. L’univers est intense subtil. La composition « Hunter » me rappelle l’ambiance du Pat Metheny Group, notamment le morceau « Minuano » sur le disque « Still Life Talking ». Le chanteur incite l’auditeur à l’évasion et à la méditation. La douceur se décline au Brésilien lorsque le chanteur est rejoint par Hamilton de Holanda sur « Pagina de Dor ». Le chanteur Belge est toujours en quête d’originalité comme l’illustre sa reprise de « Close To You » des Carpenters. La flûte de Magic Malik improvise dès le début, tantôt en s’eloignant, tantôt en se rapprochant de la mélodie interprétée avec retenue et délicatesse. Le vocaliste invite le violoncelliste Eric Maria Couturier à déployer ses notes lyriques. Un des grands moments du disque est le titre de Monk « Round Midnight », où l’élégance du chanteur se marie avec le jeu spontané et impressionniste de Tigran Hamasyan. Le voyage musical continue par ses sonorités et ambiances si particulières. La rencontre avec le guitariste Nguyen Le se déroule sur fond d’harmonies novatrices et surprenantes. Autour d’une très jolie grille, le chanteur partage une mélodie simple avec Rani Weatherby. Le chanteur part où il veut, lui qui aime la variété des paysages sonores. Au cours du morceau suivant intitulé « By The Seine », le vibraphoniste Bart Quartier et le chanteur traduisent le doute, la tristesse et la crainte. Audace et folie sur le titre « The Bystander Effect » où les differentes voix s’apposent les unes aux autres sur des rythmes R’n B et Electro. Les sensations d’espace s’invitent avec le titre « I Think It’s going To Rain Today », une mélodie lumineuse empreinte de Folk, appuyée par des arpèges de guitare plein d’espoirs. Si le chanteur aime partir à l’aventure et explorer les harmonies, le guitariste Marc Ducret est lui aussi animé par une curiosité sans limites. Les dissonances volontaires sont harmonieuses. Enfin, en compagnie de l’un des pianistes d’Astor Piazzolla Gustavo Beytelmann, le chanteur déroule une magnifique mélodie alternant nostalgie et joie. Tout au long de ces conversations entretenues avec des amis de longue date, David Linx montre une fois de plus qu’il est un immense vocaliste cherchant sans cesse les surprises.

Lire d'autres Posts Jazz

Jazz