Post Jazz

NOUVEAUTE ALBUM/ DARRYL HALL

DARRYL HALL / SWINGIN’BACK/

Le contrebassiste Américain sort un album d’une grande élégance.
L’ouverture de l’album se fait avec « Inner Urge » écrit par Joe Henderson.
Le leader met sa technique et sa puissance sonore pour jouer le thème et un solo bien fluide.
Sur « Bare Bones » le clavier de Keith Brown caresse les notes de la mélodie sur un rythme bien groovy.
Sur « Libera Me » s’installe une mélodie nostalgique aux accents sud Américains, pour laisser la place à un swing cool medium.
Le contrebassiste propose une version intimiste de « Woody n’ You » composition de Dizzy Gillespie, qu’il joue en duo avec l’altiste Français Baptiste Herbin.
Ce thème Be-bop n’est pas joué très vite, mais les notes du saxophone alto se promènent sur la ligne de basse solide.
La ballade « My Ideal » met en valeur les notes de contrebasse bien rondes.
Sur « Coraçao Vagabundo » découvrons la douce voix de Chira Pancaldi.
Avec le morceau « I Love When You dance that way  » se poursuit l’ambiance Brésilienne.
Le morceau « In the Near » puise du côté dans la Soul et le blues.
Sur « Exactly You » nous retrouvons la chanteuse avec son scat convivial.
Continuons sur le « Blues for Big Mama » interprété par Darryl Hall tout seul, fidèle aux belles lignes fluides et d’une grande justesse.
« Take Time for love » est une très jolie ballade jouée par le piano et la contrebasse.
Un album comme je les affectionne, qui nous amène tantôt vers un registre standard avec des blues des ballades, mais aussi vers un style plus moderne.
Le disque est paru sur le label Space Time.

Lire d'autres Posts Jazz

Jazz