Post Jazz

NOUVEAUTÉ ALBUM/ BILL WARFIELD

BILL WARFIELD/ SMILE/

Aujourd’hui on s’aventure vers le Groove, la Soul et le Funk. Après une jolie ballade qui nous accueille dans la tranquillité, on est vite tenté de bouger et de se déhancher à partir du second morceau. La section cuivres est bien groove, les riffs avec les cocottes de guitare et les nappes d’orgue hammond enflamment l’ambiance. La nostalgie et le romantisme s’invitent avec le morceau « First time on a Ferris Wheel ». La mélodie est langoureuse, la voix est suave. « Dance of the Coal Cars » est un thème construit sur un blues avec ce cocktail entraînant de la guitare et de l’orgue Hammond. Le sax alto prend un solo aux séquences nerveuses. La composition « Mad Dog 245 » est très dynamique où la cocotte de guitare amène une certaine tension. Sur le très joli thème en trois temps « Rainbow Connection », les arrangements de cuivres sont classiques mais on retrouve l’ambiance des Big Bands des années 50. « I’ve got to use my imagination » est une chanson aux accents fortement imprégnés de Rythm and Blues. La reprise du morceau d’Eurythmics « This city Nevers sleeps » est à la fois proche de l’original, avec un arrangement de cuivres puissant, une impro de piano très jazzy et une section rythmique qui prend des risques. L’album n’est pas exceptionnel, mais le climat Soul Groove est très chaleureux.

Lire d'autres Posts Jazz

Jazz