Jazz Infos France

Actus, sorties albums, histoire de tous les Jazz

Post Jazz

SUR LA ROUTE DU JAZZ/ LE JAZZ SWING

BILLIE HOLIDAY ET LESTER YOUNG/

Les chanteuses et chanteurs sont des acteurs incontournables de l’histoire du Jazz. Souvent les personnes se passionnent pour cette grande musique, en ayant écouté les grands vocalistes. Mary Lou Williams, Louis Armstrong Ella Fitzgerald, Joe Williams, Tony Bennett et tant d’autres nous ont ému avec leurs voix si uniques. Le Jazz  est jalonné de grandes rencontres entre ses aventuriers. Lester Young le saxophoniste s’est lié d’amitié avec Billie Holiday. Entre 1937 et 1946, ils ont enregistré une soixantaine de morceaux. Le morceau « This Year’s Kisses » est un doux moment où l’on voyage entre le Jazz New Orleans et le Swing. Le sax de velours nous séduit. Le rythme au piano illustre le fondement du Ragtime avec une basse sur le premier temps et la ponctuation des accords sur le second temps. La trompette est chantante et respire la gaieté sur  » Why I was born ». « Sun Showers » exprime l’enthousiasme que fait ressentir le piano sautillant et la clarinette. On écoutera « Easy Leaving » une ballade dont la première partie est jouée à la clarinette. Le pont est joué par le saxophone. Le piano reprend le thème et la voix de Billie enjolive la mélodie. D’autres standards connus sont repris comme « The very thought of you » standard à la grande tendresse. « Night and Day » le standard le plus connu de Cole Porter donne l’occasion à Billie Holiday d’exprimer sa sensualite comme sur « The Man I love ». « You’re a lucky guy » est pleine d’entrain. La trompette   a une sonorité lumineuse. Sur « Georgia on my my mind » la chanteuse modifie certaines notes de la mélodie, pour y donner un côté plus optimiste. Les cuivres jouent des nappes pleines de douceur sur « All of Me ». Le saxophone a un son bien rond et croustillant. Ces sessions définissent bien ce qu’est le Jazz pour Lester et Billie.  L’esprit des enregistrements est celui de la Jam. La musique est spontanée, les instrumentistes ont du feeling. L’ecoute globale des morceaux me fait dire que ce Jazz est Cool avant l’heure. Peut être était ce le Jazz Cool qui était nostalgique d’une époque?

Jazz