SUR LA ROUTE DU JAZZ/

Après avoir présenté quelques enregistrements qui sont à la source du jazz, penchons nous sur un autre pionnier, le cornettiste King Oliver.
Ce musicien originaire de la Louisiane commence à jouer dès l’adolescence, et fait partie de plusieurs brass-bands à la Nouvelle Orléans.
Il partira dès 1917 pour Chicago et fondera le Créole Jazz Band.
Le groupe accueillera une autre grande figure, Louis Armstrong en juillet 1922.
Sur ce morceau « Canal Street Blues » de 1923, le swing enthousiaste du trombone, de la clarinette et du cornet, est mis en valeur par la pompe du banjo et les accords de piano.
Bonne écoute !

NOUVEAUTÉ ALBUM/ ALAIN JEAN-MARIE

ALAIN JEAN-MARIE/ PENSATIVA

Arrêtons nous ce soir sur cet album du pianiste Guadeloupéen Alain Jean Marie.
Sur cet album « Pensativa » cet orfèvre du piano reprend des compositions fortement imprégnées de musique caribéenne et Bresilienne, ainsi que des standards issus du jazz traditionnel.
Sur « Calypso » et « Pensativa », la rythmique est fine et le piano est tout en légèreté.
La reprise de « You don’t know what love is » est jouée à un tempo effréné et le standard « You’re my everything » est interprété dans un swing à la fois cool et dynamique.
Un album à découvrir sans plus attendre !

NOUVEAUTÉ ALBUM/ JEFF DENSON

Jeff Denson Romain Pilon Brian Blade / Between Two Worlds

L’album que je vous présente ce matin s’intitule « Between Two Worlds ».
Pour ce disque en trio, le leader et contrebassiste Jeff Denson, s’entoure du guitariste Français Romain Pilon formé à la Berklee School, et d’un des plus fabuleux batteurs de la scène internationale, l’immense Brian Blade.
Ecoutons ce thème « Generation » où la contrebasse et la batterie insufflent un groove cool et sobre.
La guitare présente la mélodie où alternent « single notes » accords et arpèges.
A 1’25 le solo de guitare se déploie dans des phrases chromatiques aériennes et lyriques dans un esprit proche de celui de Kurt Rosenwinkel.
A la fin du morceau, le trio joue une cellule rythmique groovy, sur laquelle Brian Blade très enthousiaste, livre des improvisations nuancées comme lui seul en a le secret.

ACTU JAZZ/

Très bonne année 2020.
Une bonne santé et du bonheur pour tous.
Pour fêter la nouvelle année écoutons celui que je considère comme le prophète du jazz.
Chanteur, trompettiste, il façonna l’improvisation avec le matériau mélodique et harmonique, auquel il ajouta une grosse pincée de swing.
Savourons la voix si chaleureuse et la bonhomie légendaire de Louis Armstrong.