Jazz Infos France

Actus, sorties albums, histoire de tous les Jazz

Post Jazz

NOUVEAUTÉ ALBUM/ REZ ABASSI

REZ ABASSI/ DJANGO SHIFT

L’hommage du guitariste Américain au génie et pionnier de la guitare Jazz, Django Reinhardt, est tout à fait surprenant. Entouré d’un clavieriste et d’un batteur, Rez Abassi effectue une relecture des morceaux de Django avec des reharmonisations et des rythmes complexes. Sur le thème « Diminishing », la guitare sèche au son bien métallique commence avec un riff simple, puis joue un premier motif mélodique de quatre mesures, et le reproduit un demi-ton plus bas sur quatre mesures. Le clavier a une sonorité proche de l’Hammond. La fluidité et la précision rythmique du guitariste laisse sans voix. Les flots de notes pendant les solos sont joués avec haute précision. Le clavier sur  » Swing 42″ joue un motif un peu sombre et mystérieux, avant que la guitare ne présente la mélodie joyeuse. Les sons du clavier sèment le trouble mais ce climat est psychédélique, on entend des accords de puissance très souvent utilisés dans le Rock. Le guitariste sur « Heavy Artillery » inclut un arpège qu’il composa pour cette reprise, le clavier attire l’attention sur lui, par ces sonorités peu communes. Avec la magnifique reprise de « Django’s Castle » intitulée « Manoir de mes rêves », la guitare fretless a un son croustillant, et les balais de batterie sont très apaisants. « Anniversary Song » et son groove retenu, laisse entendre des accents d’orient pendant le solo de guitare. A 5’05 les salves du clavier donne un tonus incroyable avec un solo de batterie. Le son fuyant du synthétiseur sur « Cavalerie » installe un climat de torpeur. Après un motif et une mise en place joués en boucle pendant quelques mesures, le guitariste se lance sur les chemins du swing. Le son de clavier de Neil Alexander fait penser à Joe Zawinul, le swing impulsé par le batteur Michael Sarin est tenace. La finesse et le toucher sensible des trois musiciens sur « Douce Ambiance ». Le toucher de guitare est pur la sonorité de l’Hammond donne l’impression que Jimmy Smith s’est invité le temps du morceau. « Hungaria » moins rapide que l’original est joué façon groove. Sur « September Song » qu’affectionnait Django, le toucher avec la guitare fretless est doux et les accents bluesy séduisants. Cet album de reprises de Django détonne par la modernité des arrangements et des rythmes. Rez Abbasi revisite avec un esprit Jazz Rock, le génie du Jazz Manouche, dans un projet qui sort vraiment de l’ordinaire !

Jazz