Jazz Infos France

Actus, sorties albums, histoire de tous les Jazz

Post Jazz

NOUVEAUTÉ ALBUM/ JIMMY HEATH

JIMMY HEATH/ LOVE LETTERS

Il avait été surnommé « Little Bird » en raison de sa maîtrise totale du langage be-bop. Après avoir commencé au saxophone alto, Jimmy Heath opta pour le ténor et fut l’un des plus grands représentants de cet instrument avec John Coltrane, Johnny Griffin ou encore Hank Mobley. Disparu au mois de janvier à l’âge de 93 ans, il laisse cet album inédit enregistré peu de temps avant qu’il nous quitte, et dont nous avions parlé il y a quelques semaines. Sur le thème d’ouverture « Ballad From Upper Neighbors Suite », le saxophoniste nous enveloppe de cette mélodie magnifique et de sa sonorité sensuelle. Les arpèges de guitare sur « Left Alone » accompagnent la voix de Cécile Mclorin Salvant telle de la soie. La sonorité du soprano avec le morceau « Inside your Heart » est emplie de nostalgie et de fragilité à laquelle se joint le vibraphone aux notes de cristal. La conversation entre Wynton Marsalis et Jimmy Heath sur une ballade de Kenny Dorham intitulée  » La Mesha » est toute en finesse, avec des accords de piano discrets. Sur « Don’t Misunderstand », Gregory Porter tel un crooner de grande classe nous charme dès les premières secondes. Le solo de saxophone est de grande classe. On pourra entendre également les hommages à Dizzy Gillespie avec « Con Alma » et à Billie Holliday avec « Don’t explain » au cours duquel l’interprétation de la mélodie au saxophone est proche de celle de la Jazz Lady.  Certains trouveront ce disque monotone, mais je suis captivé par la sonorité, la qualité du jeu de Jimmy Heath, qui laisse entendre son amour pour les ballades.

Jazz